Intelligence artificielle

La machine est rapide et rigoureuse, mais seul l’homme est intelligent et créatif

Post by
Damien Gromier
Interview d'Edouard D’Archimbaud - Lab AI de BNP Paribas.
Au Lab AI de BNP Paribas, il s’intéresse au traitement des données non structurées.
Pouvez-vous nous présenter votre activité au Lab AI de BNP Paribas ?
Aujourd’hui, BNP Paribas possède une expertise dans l’exploitation des données structurées, c’est-à-dire chiffrées, mais nous n’exploitons pas vraiment les données non structurées (données texte, image et son) qui constituent pourtant 80% de notre base de données.
L’intelligence artificielle, permet de développer des outils pour exploiter ces données non structurées tout en garantissant leur protection.
Dans ce contexte, le lab AI de BNP Paribas a pour vocation à développer de nouveaux produits et services avec l’agilité d’une start-up dans une grande entreprise. Le laboratoire se compose d’une trentaine de personnes d’horizons différents : data scientists, développeurs software, web designers, banquiers.
Comment l’intelligence artificielle pourrait-elle affecter l’activité de BNP Paribas ?
L’expertise de BNP Paribas se trouve dans la gestion de transactions financières. Les données de nos clients sont un actif précieux. L’intelligence artificielle nous permet de construire des solutions pour valoriser ces données tout en garantissant l’intérêt de nos clients et d’automatiser des opérations à faibles valeurs ajoutées. L’intelligence artificielle crée une véritable complémentarité homme / machine et permet :
1. D’être plus efficaces en accélérant ou en automatisant des tâches longues, difficiles ou coûteuses,
2. de mieux protéger les intérêts de ses clients en réalisant des analyses larges et profondes qui seraient impossibles à réaliser humainement dans un temps raisonnable,
3. d’être plus utile pour ses clients en les connaissant en profondeur, en analysant le plus finement possible leurs environnements et leurs comportements.
Que pensez-vous de l’intelligence artificielle ?
L’intelligence artificielle permet le traitement de nos données non structurées. Elle ne se définit donc pas comme la construction d’une intelligence mais comme le complément de l’intelligence humaine : la rigueur de la machine permet d’explorer une quantité incroyable de donnée non structurée que l’homme ne peut pas traiter entièrement à lui seul. La machine est rapide et rigoureuse, l’homme est intelligent, et créatif.
L’intelligence artificielle permet pour une entreprise comme BNP Paribas d’améliorer l’expérience client non seulement avec des interfaces plus digitales, sécurisées, simples et rapide mais surtout en permettant aux collaborateurs d’être plus près de son client et d’aller plus loin dans son rôle de conseil.
Pouvez-vous nous donner un exemple des outils que vous avez pu développer ? L’outil de traduction par exemple ?
BNP Paribas est présent dans 74 pays et la Banque a donc d’importants besoins de traduction. Nous avons développé notre propre outil de traduction qui dans le domaine financier se révèle être plus performant que d’autres outils existants tels que Google Traduction par exemple. C’est un bel exemple qui montre comment l’intelligence nous a permis de créer de la valeur en exploitant un important volume de données internes ainsi que des données disponibles en open source à la fois pour notre organisation et pour nos clients valeur.
Selon vous, dans quel domaine l’Intelligence Artificielle aura l’impact le plus positif ? Quelle est la plus grande menace qu’elle représente ?
Penser en termes de risques, c’est selon moi se tromper d’enjeu : l’enjeu de l’intelligence artificielle n’est pas d’obtenir une intelligence aussi performante que l’homme. Encore une fois, la machine est rapide et rigoureuse, mais seul l’homme est intelligent, et créatif.
Avec l’intelligence artificielle, demain,  nous verrons émerger de nouveaux emplois tels que « scientifiques des données », « gestionnaires des données », « protecteurs des données », et bien d’autres qui n’existent pas encore. Il faut plutôt penser à la place que pourrait prendre l’intelligence artificielle en France et accompagner ce mouvement, sachant que certains de nos emplois de demain seront liés à cette technologie.
Nos articles

Consultez nos autres articles

Neurosciences
Les neurosciences, le bien-être et la performance au travail
Read More
Intelligence artificielle
L’intelligence artificielle est une révolution en marche"
Read More
Intelligence artificielle
L’enjeu de l’IA est celui de l’éducation
Read More
Prêt à innover ?

Commençons par nous rencontrer

Nous adaptons nos méthodes à l'unicité de chaque organisation afin de redonner du sens à l'innovation

Go !